AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 † Aku - I'll survive... †

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageAuteur
MessageSujet: † Aku - I'll survive... †   Dim 11 Avr - 19:30

{ Aku }
07.11-M107

    Prénom : Aku
    Âge : 15 ans
    Sexe : Femelle
    Attirance : Hétérosexuelle
    Série : Seven

{ P h y s i c a l }

    Aku est de taille plutôt moindre pour son âge ; seulement 1m59 pour 47 kilos : ce n’est pas vraiment un grand gabarit. Cependant, elle a su tirer profit de sa petite taille en misant plus sur la vitesse que sur la force : c’est ainsi qu’elle vient à bout d’adversaires plus massifs qu’elle. Par des méthodes sournoises, aussi. La jeune Neko possède un visage fin dont la pâleur est violemment tranché par deux yeux en amande, d’un rouge brillant dont le pourpre tire vers le violet, et d’une violence instinctive dont il faut se méfier ; elle a l’allure famélique d’un animal habitué à ne pas beaucoup se nourrir. Ses cheveux très longs sont noirs comme le jais, comme elle les coupe très rarement, et pas proprement du tout, ils lui arrivent au bas du dos en une cascade sombre et raide, à la fois soyeuse et en désordre, ce qui fait qu’on ne peut pas bien dire s’ils sont emmêlés, sales ou doux comme la soie. Sans doute cette vision dépend-t-elle du contexte. Ses mèches effilées retombent, éparse, sur son front à la peau claire, elle est parfois obligée de les chasser des rubis qui lui servent d’yeux. Les deux oreilles félines qui jaillissent de cette longue chevelure sont noires elles aussi ; seule la couleur rose de la chair interne permet de les distinguer de celle-ci. La couleur, et l’« ornement » plutôt inhabituels de la droite : Elle est en effet percée d’une petite et grossière barre de métal qu’Aku s’est brutalement enfoncée lors d’une crise, à la fois de délire et de masochisme avec violence, avant de garder une plaie sanglante pendant un long moment. Mais bon, ça « fait classe », même si dans le labo ça n’a aucune importance, et ça ne s’est pas encore infecté alors elle la garde comme un piercing dans sa fourrure sans couleur. Contrairement à la plupart des 7, la jeune Neko a les pupilles légèrement étrécies et des canines bien allongées qui la font ressembler à une 4 ou 5 et lui donnent un air sauvage qui se marie bien avec son caractère... changeant. Jadis, au début du jeu, elle portait comme tout un chacun la chemise blanche trop petite pour elle et le pantalon de toile sombre, le tout déchiré jusqu’à tomber à moitié en lambeau à cause de ses crises répétées. Depuis que ces vêtements sont devenus inutilisables pour cacher son corps, sa pudeur a repris le dessus et elle s’est empressée de récupérer des vêtements dans la chambre d’une scientifique pour s’habiller correctement. Même s’il est vrai qu’aujourd’hui, sa courte robe noire de style gothique et la dentelle qui va avec n’est pas non plus en très bon état au col et aux manches, longues et évasées, à présent pendant en lambeaux de tissu sombre. Quant aux collants, essayés avec curiosité, il y a longtemps que les énormes trous qui les déforment les rendent totalement inutiles.
    Son avant-bras droit est serré entre de multiples élastiques, qui retiennent contre sa peau le marqueur noir dont elle ne se sépare jamais, à cause de sa passion pour le gribouillage sur les murs. C’est mieux de l’avoir sous la main, ça lui évite d’avoir à les barbouiller de son propre sang. Sa cuisse gauche porte aussi le même type d'attaches, mais ce sont les trois lames de verre qui lui servent d'armes qui y sont accrochées. Et à son poignet gauche, la manche et déchiquetée par les multiples coups de crocs qui se sont acharnés sur le bracelet de métal qui emprisonne sa chair ; quelques maillons d’une chaîne métallique y pendent encore, mais Aku n’a jamais réussi à retirer la menotte qui la suivra pour le restant de ses jours.

{ M e n t a l }

    Aku est un 7 extrême dans le sens « instable » : il lui arrive d’être calme, posée, calculatrice, voir malveillante. Vicieuse, sournoise et rusée. Mais il lui arrive aussi de piquer des crises de fureur, pour ne pas dire de folie, qui la font nettement plus ressembler à un 5 qu’à un 7. Rage, folie, perte de contrôle. Dans ce cas-là, on peut s’attendre à tout de sa part, y compris l’automutilation ; d’ailleurs, concernant ce dernier point, il lui arrive fréquemment de se faire elle-même du mal ou de demander cela à une tierce personne, dans des crises plus ou moins violentes qui lui font perdre la raison. Bien entendu, provoquer quelqu’un en l’incitant à la blesser ne signifie pas qu’elle se laissera faire ; possédant un grand orgueil, Aku trouverait déshonorant de demander de l’aide, une assistance, même si c’est pour se blesser elle-même, et également de se voir battue par un autre hybride. Dans ses yeux brille une lueur bestiale qui ne saurait disparaître facilement ; Aku se juge parfois, lors d’accès de lucidité anormaux qui l’amènent à philosopher dans un état proche du coma, plus proche de l’animal que de l’être humain, et ce n’est pas pour lui déplaire tellement ce dernier la dégoûte. Elle refuse les contacts physiques de tout autre que sa « jumelle », Hana… sauf lorsque c’est elle qui le provoque. Le jour où elle a été libérée de sa prison de verre, elle s’est jurée de tout faire pour survivre... et sortir de cet univers de démence : pour vivre, elle ne recule devant rien, ni le meurtre, ni la manipulation. Tuer ne lui pose aucun problème, même si elle ne le fait pas forcément par plaisir ; la vie d’autrui lui importe peu, voir pas du tout. Et même si la folie la prend, même si le besoin de se blesser elle-même la tient, elle ne mourra pas ; c’est le fil directeur qui la conduit et la traine à travers ses cauchemars. Elle ne rêve pas à un avenir meilleur ; tout ce qu’elle veut, c’est vivre pour quitter cet endroit, mais ne s’attend pas à trouver la « délivrance » à l’extérieur. Elle n’est pas sotte, elle n’est pas naïve, elle est plutôt réaliste, ce qui dans le contexte s’approche du pessimisme. Violente et rancunière, Aku déteste les scientifiques plus que tout et désire être une des dernières à rester vivante pour enfin pouvoir les égorger lorsque le moment sera venu de retourner en cage – une cage où elle se refuse de revenir.
    La jeune Neko n’est pas spécialement raciste ; au contraire, elle a pas mal d’attirance pour les Inu dont la force brute la fascine... ce facteur est également lié à la personne qui l’a sortie de sa cage.
    Autre facteur important : Aku est extrêmement protectrice envers Hana, qu’elle considère comme sa sœur jumelle. Cette dernière étant plutôt craintive, Aku fait tout ce qu’elle peut pour la défendre, et reste à ses cotés en permanence. D’une certaine manière, Hana est la raison de vivre d’Aku, ce qui la conforte dans son désir brûlant et inextinguible de rester en vie. Et de la protéger.
    En résumé, la Neko noire est instable, violente, calculatrice, masochiste et sujette à de fréquentes crises de folie qui empêchent les autres de s’approcher d’elle sans se retrouver... déchiquetés par ses griffes. Et la seule personne en mesure de la contrôler se trouve en la personne de sa « jumelle », Hana.

    Rêves : Comme cité plus haut, Aku n’espère rien de son avenir, ce qui est sans doute lié à son penchant pour le masochisme. Tout ce qu’elle souhaite est de rester au près d’Hana, de vivre pour vivre et peut-être, peut-être, ressentir une fois, une seule, la caresse de ce qu’on appelle « vent » sur son visage... Before the time to die.

    Peut-être a-t-elle une légère envie de tomber un jour sur l’Inu qui la sauva d’une mort certaine... bien que ce geste implique une dette envers lui.


{ S t o r y }

    Les autres grognent, s’échangent des feulements ou des aboiements dans la vive lueur des néons. Blessante. Allongée dans l’étouffante prison de verre, roulée en boule en tentant vainement de ne pas toucher les parois pour se sentir loin d’eux, 07.11-M107 ferme les yeux pour ne pas les voir. Elle ne veut ni les ressentir, ni les entendre. Que tous disparaissent. Que je meure, pour enfin ne plus sentir leurs présences. Leurs regards, leurs odeurs, tout cela me fait vomir. Je ne veux plus rien voir ; je m’arracherais les yeux si j’en avais encore la force.
    Une dernière feuille de salade et je crève. Ou alors c’est l’
    autre que je crève. Merde, je veux sortir...
    Soudain, ce fut le noir. Pas la pénombre, mais le noir complet. Tous se turent, et 07.11-M107 entrouvrit ses yeux rouge sang. Elle ne voyait rien. Rien du tout. Ce n’était pas bon signe. La Neko resta longtemps dans cette position, immobile, les oreilles dressées. A l’affût. Les paroles circulaient, chuchotées à voix basse. Cette histoire, on se la répétait depuis longtemps. On disait que les humains les laisseraient un jour seuls entre eux, pour voir qui seraient les plus forts. On disait tant de choses...
    Leurs voix ont résonné, quelque part dans le silence qui s’est abattu de nouveau. Je n’ai pas retenu leurs mots, mais je sais. Ils avaient raison.
    Un bruit métallique retenti, et l’hybride frémit. Puis, alors que les derniers échos de la voix humaine s’effaçaient, les cages s’ouvrirent. Enfin. Enfin libres, se disaient les moins « capables » d’entre nous. Du niveau 1 à 4, environ. Mais les plus forts d’entre nous l’ont déjà compris ; nous ne sommes pas libres : nous allons droit vers la tuerie.
    Mais de toute manière, rien ne saurait être pire que l’Enfer duquel nous venons.
    Avec force aboiements et feulements, Neko et Inu quittèrent leurs cages en bondissant ; ceux qui vivent à l’air libre ne savent pas combien il est jouissif de délier ses muscles engourdis par des semaines, parfois des mois, de cloisonnement. Tous se ruèrent hors de la salle sans tarder ; ils avaient faim.
    07.11-M107 se recroquevilla dans le fond de sa cage, oreilles couchées comme si elles voulaient disparaître sous son crâne, collée à la paroi de verre dont elle avait tant fui le contact. Si l’un des Inu, ou même un Neko de rang inférieur, pouvait sentir son odeur, elle était morte. Ou pire que morte. 07.11-M107 n’était pas une peureuse, mais elle retint un tremblement nerveux en les entendant passer, frôler sa prison. Trop excités, ils ne la sentaient pas. Tant mieux.
    Car elle-même ne pouvait s’échapper.
    Les spécimens les plus dangereux étaient enfermés dans la Salle Noire ; 07.11-M107 l’avait plusieurs fois expérimentée. Malgré cela, elle était une 7, même si par son comportement elle ressemblait parfois à une 5. Alors elle restait en cage. Mais attachée à une barre de fer soudée à la vitre, et reliée à son bras par une chaîne au bout de laquelle pendait une menotte. Et son poignet emprisonné à l’intérieur.
    Lorsque le calme fut revenu, en faisant le moins de bruit possible, 07.11-M107 recommença à s’user les dents sur le métal de mauvaise qualité, trop fragile pour réellement pouvoir la retenir. A force, la chaîne était bien entamée. Mais il était trop tôt ; et un ennemi pouvait surgir d’un instant à l’autre pour lui faire la peau. Et malgré ses coups de crocs frénétiques, la chaîne ne voulait pas lâcher son emprise sur son poignet.
    Soudain, alors que 07.11-M107 s’escrimait à vouloir tirer sa main de la menotte, un bruit sourd se fit entendre non loin. En un battement de cœur, la Neko se figea, les oreilles dressées, tous ses sens en alerte. Une odeur lui parvint, une odeur canine.... Un Inu. Affamé, sans doute, comme tous les autres. En quête de viande, pour oublier l’insupportable goût des légumes crus. 07.11-M107 sentit son rythme cardiaque s’accélérer dangereusement lorsque les pas de l’hybride se rapprochèrent. Son sang si chaud, si savoureux au palais d’un carnivore privé de chair organique, afflua à son cerveau et brouilla ses idées, les fondant dans une vague de panique. Fébrile, elle lâcha la chaîne et jeta un regard à son poignet. En admettant qu’elle puisse se trancher la main d’un coup de dents, lui resterait-il assez de temps pour s’enfuir avant d’être attrapée par l’Inu ? Et même si cela était possible, pourrait-elle stopper l’hémorragie avant d’attirer toutes les bêtes des environs ou alors mourir d’infection ?
    Sans doute pas. Mais alors que son ennemi n’était plus qu’à quelques pas de sa cage, la jeune fille comprit soudain qu’elle ne voulait pas mourir. Pas tout de suite. Et pas ici.
    Lorsque le chien passa l’avant de son corps dans sa cage, la Neko fit volte-face (autant que faire se pouvait) et cracha violemment comme l’animal auquel elle était affiliée. Non, je ne vais pas mourir ici, connard. Je refuse que tu me tues maintenant, tu comprends sale clebs ? Dégage de là, alors, pigé ? Ou je t’arrache les yeux et t’égorge à coups de crocs ! L’Inu marqua un temps d’arrêt. Dans la pénombre, 07.11-M107 vit luire ses yeux aux pupilles rondes : au moins un 5. Elle continua néanmoins de grogner, se mettant en position défensive au fond de sa cage de verre.
    Le chien eut un sourire narquois :

    « Je peux savoir ce que tu crois pouvoir faire contre moi ? »
    « Ta gueule ! » Cracha violemment 07.11-M107. « Si tu crois que tu vas me tuer, tu te gourres ! »
    « Je survivrais. »
    Affirma-t-elle en plantant son regard rouge dans les yeux de l’Inu. « Je refuse de crever ici ! »
    L’animal humain eut un silence. Dans l’obscurité, 07.11-M107 sentait sa forte odeur canine. Pas déplaisante, cependant, bien que son porteur puisse la bouffer à tout instant, rien qu’en étendant les doigts. Mais elle ne se laisserait pas faire ; elle les lui arracherait avant qu’il ait pu l’avoir, ses griffes, elle vendrait chèrement sa peau.
    L’Inu introduisit une main dans l’étroit espace en dépit de ses feulements agressif et frôla ses cheveux ; aussitôt, 07.11-M107 répliqua en lui envoyant un violent coup de griffes. Il grogna sans autant retirer son bras.

    « Tiens-toi tranquille, tu veux ? »
    Interdite et méfiante à la fois, la Neko vit son ennemi appuyer un genou contre le bord de sa prison pour avoir plus d’avance vers l’intérieur ; il avança encore sa main jusqu’à toucher celle de 07.11-M107. La gauche, l’enchaînée. Sans prendre garde au violement grognement qu’elle lui adressa, il s’avança vers elle ; ses yeux clairs dépassèrent le visage de la jeune fille, qui sentit contre ses joues le frôlement de ses cheveux et de ses oreilles soyeuses. Et soudain, elle se rendit compte qu’avec ses propres crocs de chien, il s’attaquait à la chaîne qu’elle tentait en vain de briser depuis si longtemps. La Neko fut si surprise qu’elle retint son souffle pendant que l’Inu mordait le lien qui la retenait prisonnière. Un juron marmonné attesta que l’affaire ne devait pas être si aisé que ça, et 07.11-M107 se détendit jusqu’à s’asseoir précautionneusement et jeter un regard intrigué dans sa direction. De temps à autre, il lui donnait un coup de dents accidentel qui la faisait grimacer, gémir ou gronder. Lorsqu’il reprenait son souffle, la jeune fille entreprenait de tirer sur son poignet dans le but d’arracher la chaîne. En même temps, elle se demandait pourquoi il préférait la libérer plutôt que la tuer ici, alors qu’elle était prisonnière. Enfin, de toute manière, le bras du jeune homme prenant appui contre la paroi de la cage contre laquelle elle se trouvait lui coupait toute possibilité de retraite. Il aurait pu lui arracher la main, aussi. Il ne le fit pas, et 07.11-M107 ne comprenait pas pourquoi.
    Alors qu’elle s’interrogeait sur ses motivations, la jeune fille fut prise d’une grande lassitude à l’idée de tout ce qui s’était passé, se passait actuellement et allait se produire à l’avenir. Un profond besoin d’être aidée, ce qui ne lui était pour ainsi dire jamais arrivé jusqu’à présent. Avec un soupir angoissé, alors que le jeune homme lui attrapait le poignet de la main gauche pour avoir une meilleure prise, l’adolescente enfouit son visage dans son cou, ses cheveux. Il ne fit pas de commentaire ; de toute manière, c’était comme si tous ici étaient déjà condamnés.
    Lorsqu’enfin la chaîne céda, 07.11-M107 dégagea vivement sa main qui alla vivement se placer sur l’épaule de l’Inu. En silence, comme un remerciement enfantin, la Neko lui mordilla l’oreille droite. Il retira le bras qui lui barrait le passage.

    « Salut, Aku-neko-chan. »
    La jeune fille ne fit ni une ni deux et lâcha l’Inu avant de bondir hors de sa cage pour s’enfuir à toutes jambes. S’arrêtant brièvement, parvenue devant une vitre réduite en miette, elle ramassa trois éclats de verre coupants qui lui ouvrirent les doigts et les coinça entre ses phalanges comme arme. Ceci fait, 07.11-M107 s’engouffra dans un des couloirs mal éclairés du laboratoire où rodaient désormais Neko et Inu enragés...

    ____________

    Aku avait tué le premier de ses semblables. Les lèvres maculées de son sang, elle ressortait d’un bureau, ayant bien mangé. Elle se sentait mieux. Et elle avait déjà survécu quatre jours.
    Elle errait dans les couloirs en se demandant ce qu’elle allait bien pouvoir faire désormais, lorsqu’un cri apeuré semblable à un miaulement parvint à ses oreilles. Ces dernières dressées sur sa tête, ses éclats de verres entre les phalanges droites telles des griffes jaillissant de son poing fermé, la jeune fille s’approcha à pas feutrés.
    Là, dans le couloir, une petite Neko était plaquée contre le mur par un Inu accompagné de deux de ses camarades et d’un Neko. L’Inu qui l’avait immobilisée commençait à balader ses mains un peu trop partout, malgré le geste de défense de l’adolescente. Et il se marrait.
    Le sang d’Aku ne fit qu’un tour. Avec un feulement de rage, la jeune fille fondit sur les deux chiens qu’elle mit à terre par un coup de pied bien placé et plusieurs coups de griffes dans le visage. L’Inu qui attaquait la fille aux cheveux blanc tourna la tête vers Aku... et sa victime en profita pour lui coller un coup de poing dans l’estomac. Dans un tourbillon de griffes et de crocs, les yeux brillants d’une fureur à peine contenue, Aku lui tomba dessus dans le but de lui flanquer la raclée de sa vie.
    Quelques minutes plus tard, les quatre mâles s’en allaient en grommelant. C’est que malgré sa petite taille, la tornade des griffes avait du mordant ; et malgré leurs grands airs, il était quasiment certain que la bande était composée de six. Seuls cette série avait un instinct grégaire assez développé pour se rassembler en groupes de faibles et peureux. Aku resta alors seule avec la petite inconnue. Elle lui jeta un coup d’œil : pas bien grande, elle avait de longs cheveux blancs et des yeux d’un pourpre très foncé. Sa veste trop grande pour elle glissait sur son épaule et laissait entrevoir une bonne partie de sa poitrine qui lui donnait bien le même âge que la Neko noire. Ses oreilles étaient grises. Aku la dévisagea en silence. Elle ne s’était jamais vue que dans le verre de sa cellule, mais elle était certaine que cette adolescente était sa copie exacte. En opposé.
    Comme une photo en négatif.

    « Je suis Aku. Comment tu t'appelles ? »
    « Je m'appelle... Hana. »
    Depuis ce jour, les deux Neko ne se quittèrent plus. Bientôt, Aku remarqua que son code barre, 07.11-M109 ne différait du sien que par son dernier chiffre. Un regard. Un seul. Elle s’autoproclama jumelle d’Hana. Deux sœurs ne pouvant se quitter. Deux sœurs rêvant du ciel de dehors en regardant le toit de tôle.
    Comme un morceau de paradis dans un univers de cauchemar.

{ y o u }

    Prénom : Selenda
    Âge :
    15 ans
    Sexe : Girl ~
    Présence : ~
    Commentaires : J’ai connu votre fow par un de vos partenaires, je ne sais plus lequel... Je voudrais savoir si vous avez l’intention de le redynamiser ou si vous avez laissé tomber... Parce que sincèrement j’adore le thème et je pense qu’il a vraiment un énorme potentiel ^^. (j'adoooooooore le thèèèème *w*)(j'l'ai déjà dit xD)


Dernière édition par Aku le Sam 26 Mar - 23:19, édité 11 fois
Aku
Seven
avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 11/04/2010
Âge : 23

Feuille de personnage
Code barre: 07.11-M107
Âge: 15
Informations :
:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: † Aku - I'll survive... †   Dim 11 Avr - 20:44

Petit UPinouuu ~> J'ai fini ^^

PS : Y a un mâle Inu pour le perso de mon histoire ?? *w* *se prend un vent* xD
Okayokay, je sors x)


Dernière édition par Aku. le Mer 14 Avr - 21:42, édité 1 fois
Aku
Seven
avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 11/04/2010
Âge : 23

Feuille de personnage
Code barre: 07.11-M107
Âge: 15
Informations :
:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: † Aku - I'll survive... †   Lun 12 Avr - 14:06

Welcome
Invité
Invité



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: † Aku - I'll survive... †   Mer 14 Avr - 17:59

Merci ^^ (déjà dit *zbaf* d'accord, j'arrête de poster x))

EDIT : J'fais comment pour mettre mon avatar en grande taille ? °° avec l'URL ça marche pas ><
Aku
Seven
avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 11/04/2010
Âge : 23

Feuille de personnage
Code barre: 07.11-M107
Âge: 15
Informations :
:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: † Aku - I'll survive... †   Sam 17 Avr - 16:42

»» Pour ton ava, tu n'as qu'à l'uploader (Casimages.com ; Imageshack.us ; etc) et mettre le lien de l'image dans le troisième espace =3 (Si ça ne marche pas, je ne vois pas le problème o_o)

»» Voilà voilà, pour les informations sur le forum, tout a été dit sur le sujet d'Hana =3 En gros, je suis consciente que le forum est désert pour le moment, mais je ferai tout pour qu'il reprenne vie (surtout si j'ai avec moi des membres motivée =3)

»» Bref, je te valide =3 Bon Rp !

(Sinon merci hein =3 C'est vrai que le contexte et toussah c'est original, mais faut croire que c'est pas tout le monde qui aime ^^'')

»» J'adore ta sign ._. Elle est vraiment belle =3

_________________

Spoiler:
 
Haru
« Master x
avatar

Messages : 508
Date d'inscription : 16/09/2009
Âge : 23

Feuille de personnage
Code barre: 01.02-W105
Âge: 19 ans
Informations :
:

Voir le profil de l'utilisateur http://captive.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: † Aku - I'll survive... †   Lun 19 Avr - 10:49

Merci beaucoup ^^
(Sincèrement, j'ai du mal à comprendre pourquoi il n'y a pas plus de membres... Faudrait peut-être faire une campagne de pub massive ? xD)
(*Réflexion* C'est peut-être à cause du NC-15...)


Dernière édition par Aku. le Ven 23 Avr - 18:18, édité 1 fois
Aku
Seven
avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 11/04/2010
Âge : 23

Feuille de personnage
Code barre: 07.11-M107
Âge: 15
Informations :
:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: † Aku - I'll survive... †   Lun 19 Avr - 13:42

La question qui nous brule tous les lèvres. P o u r q u o i ?
He bien voilà, je vais puber ~ Et topsiter et jouer de mes quelques relations ~
Sinon si vous avec des idées pour le forum, juste à me Mp =3

_________________

Spoiler:
 
Haru
« Master x
avatar

Messages : 508
Date d'inscription : 16/09/2009
Âge : 23

Feuille de personnage
Code barre: 01.02-W105
Âge: 19 ans
Informations :
:

Voir le profil de l'utilisateur http://captive.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: † Aku - I'll survive... †   Mar 20 Avr - 21:43

    Ca roule chef ! ^^

    [Lets motiv to revive the forum !! *w*]
    *sort*
Aku
Seven
avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 11/04/2010
Âge : 23

Feuille de personnage
Code barre: 07.11-M107
Âge: 15
Informations :
:

Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: † Aku - I'll survive... †   

Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

† Aku - I'll survive... †

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Captive :: 
 :: Présentations :: Présentations validées
-