AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Gabrielle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageAuteur
MessageSujet: Gabrielle   Mer 30 Sep - 0:51

Personnage !


Prénom : Gabrielle

Code barre : 04.02-M107

Âge : 19 ans

Numéro sur 10 : 07

Sexe : Féminin

Attirance Sexuelle : Bisexuelle

Description physique :

04.02-M107, alias Gabrielle, est une grande spécimen de niveau sept. C'est-à-dire qu'elle ressemble physiquement à une humaine, avec une queue et des oreilles de chat en plus. Elle a un corps grand, fin et élancé. Dû à sa position, c'est-à-dire qu'elle était enfermée depuis toujours, elle ne pèse pas assez pour une jeune fille « normale » de dix-neuf ans. Cependant, la « nature » programmée l'a gâtée, si elle le pouvait, il lui faudrait un soutien-gorge de bonnet D. Mais malheureusement pour elle, elle n'est pas née dans des conditions permettant d'avoir ce genre « d'accessoire ». Elle a des cheveux noirs comme la nuit et de grand yeux bleu foncés, presque noirs. Ses cheveux descendant jusqu'au creux de ses reins, à force de ne pas être coupés. Après tant d'année de saleté, ils restent pourtant d'allure propre. Son secret? Un peigne. Elle se peigne les cheveux pendant plus ou moins une demi-heure tous les jours. Cela permet de garder les cheveux plus ou moins propre. C'est pas aussi efficace que de les laver, mais quand on a plu d'eau, il faut faire avec ce qu'on a! Elle ne porte plus la blouse blanche que tout le monde avait au départ. Celle-ci ayant été déchirée, une scientifique lui a donnée une de ses chemises. Malheureusement, elle est très serrée, ne permettant pas à Gabrielle de la fermer complètement. Sa longueur est telle qu'elle arrive à la limite pour cacher ce qu'il faut. Mais Gabrielle s'en fout, elle a l'habitude de la nudité à présent.

Description Mentale :

La meilleure! Elle est la meilleure! Pour Gabrielle, les numéros sept sont les meilleurs. Bon, ceux antérieur n'y peuvent rien, ils étaient des tests. Mais ceux suivant le numéro sept, les huit-neuf-dix, sont des retours en arrières, des erreurs. Le huit est trop intelligent et trop calme, c'est un intello! Le neuf est un légume et le dix une tapette. Pour elle, les sept sont les meilleurs. Enfin, les meilleurs, au niveau conception s'entendant. Ce sont les sept qui ressemblent le plus à des êtres humains, des humains normaux avec, quelques fois, des sautes d'humeurs, comme tous les humains. C'est dans cette optique là qu'elle vit. Elle n'est pas dérangée ou trop sûre d'elle pour se prétendre meilleure que les versions suivantes, mais elle se juge et ses compère sept les mieux aboutit. Mais les scientifiques ne pensent pas comme elle, sinon ils n'auraient pas fait les autres après « l'aboutissement ». Trop humaine, donc trop imprévisible! Pour ce qui est de ses pensées, c'est au jour le jour. Elle ne s'inquiète même plus du lendemain, à force de l'âge. Elle est comme une humaine normale: Elle veut que ça s'arrête, mais elle ne veut pas finir sa vie euthanasiée. Malgré la pression qui s'exerce sur elle chaque jour, elle tente et elle essaye d'elle même de rester « le plus humain » possible. Elle essaye de se socialiser, même avec les autres numéros. Par contre, elle ne supporte pas l'autorité. Autant un scientifique lui demander de venir, elle venait, autant maintenant c'est chacun pour soi, elle n'obéit qu'à elle même et elle donne même des ordres. Et si on ne fait pas ce qu'elle dit, elle retrousse ses manches et elle va convaincre l'autre de lui obéir. Ses cibles préférées, pour ses sautes d'humeurs, sont les numéros supérieurs. Par contre, elle ne touchera pas, sauf cas extrême, à un numéro sept. Les versions antérieurs sont certainement plus fort, elle le sait, mais elle foncera dans le tas quand même. Elle sait qu'un deux aura plus de force et de griffes qu'elle, mais elle sait aussi que la stratégie à sa place dans la bataille.
Mais, hormis le fait que ses sautes d'humeur finissent souvent en carnage, elle peut être gentille et douce comme un bon chat! Elle se montrera plus tolérante et gentille envers les plus jeunes par exemple.

Rêves : Elle veut survivre. Elle veut aller voir le monde extérieur et vérifier qu'il est bien mieux qu'ici, avant de faire sortir tous les numéros sept. Elle veut aussi allez casser la figure de celui ou celle qui était l'instigateur de tout ça et peu importe le nombre de personne qu'il y aura à tuer!

Histoire :

Seule. J'ai toujours vécue seule. Au début, je ne comprenais pas, je ne comprenais pas ce qu'était la solitude. Avant, après être née et pendant un certains temps, je ne faisait que manger et dormir, rien de plus. Le monde extérieur, le monde qui se trouvait après ma paroi de verre m'intéressait peu. Tout ce que je voulais, c'était à manger et qu'on me laisse dormir, comme tout nouveau né. Mais cela ne dura pas bien longtemps. Vers mes quatre années après être sortie de l'incubateur, on me sortit violemment de cette protection de verre. J'aperçus alors ce qui se trouvait après la cage. D'autres cages, avec d'autres personnes comme moi dedans. Enfin, pas tous comme moi. Certains étaient identiques, d'autres avaient de plus longues dents ou d'autres petites différences corporelles. D'autre, en revanche, avait un autre corps: pas les mêmes oreilles que moi, encore moins la queue. On m'appris plus tard que j'étais une Neko et que les autres, avec les oreilles différentes, étaient des Inu. Pour moi, c'était justes des autres gens. Enfin presque. Il y en avait d'autre aussi, en blouse blanche. Mais ceux là n'avaient ni queue ni oreilles. On m'appris que c'étaient des « scientifiques » et que je devais leurs obéir. Jusque là, je me posait déjà assez de questions à propos de l'extérieur de ma cage, alors je n'allais pas m'en poser d'autres. Je leurs obéit donc. On fit des expériences sur moi. Des expériences banales, mais aussi des expériences violentes et inimaginable. Après ces expériences, on me remettait toujours dans ma cage, ma bonne vieille cage en verre, qui devenait de plus en plus petite d'année en année. Mais c'était moi qui grandissait, pas la cage qui rétrécissait. Je n'ai rien appris sur la vie. Je ne connaissais pas le fonctionnement des choses, comme par exemple pourquoi j'éternue quand je regarde la lumière en levant la tête ou encore pourquoi je bâille quand je suis fatiguée. Je n'ai rien apprise de tout ça. Mais une découverte encore plus bouleversante allait arriver.
Après plus ou moins douze ans après être sortie de l'incubateur, on me confia à un scientifique. Celui-ci devait m'apprendre des choses, faire des expériences de sociabilisation ou quelque chose dans ce genre. Donc, tous les deux jours, j'allais avec lui dans une salle, où on parlait, on faisait parfois, mais rarement, des « jeux ». Mais c'est grâce à lui que je me rendis compte de ma minuscule taille. Il me fît découvrir l'extérieur du laboratoire. Donc il y avait encore un autre niveau de l'inconnu. Mais ce niveau là, il me dit que je ne pourrais probablement pas le visiter de suite. Il me montra des choses appelées photo. Cela consiste en une représentation de ce qu'on voit. Il a donc prit des photos de dehors. Et j'ai vu. J'ai vu que dehors, c'était beaucoup mieux! Qu'il y avait plus de lumières, que c'était plus espacé, qu'il n'y avait ni cage, ni piqûres. Je voulais y aller, mais je ne pouvais pas. Puis, un jour, il me montra des photos de gens qu'il y avait dehors. La première chose qui me frappa était le fait qu'ils n'avaient ni oreilles comme moi, ni queue comme moi. La seconde, ce fût cette chose sur leur visage. Une drôle d'expression qu'il avaient de formée avec la bouche. Mais qu'était-ce? Le scientifique m'expliqua qu'il s'agissait d'un sourire. Il me dit ensuite que s'était pour montrer qu'on était heureux ou content. Encore des mots, qu'il appelait sentiments, dont je ne compris pas de suite la signification. Mais dès lors, mon travail fût de faire apparaitre un beau sourire. Il me dit que si je m'entrainait et que j'arrivais à avoir un beau sourire, il me donnerait un cadeau. Et c'est ce que je fis. Je me suis entrainée pendant une semaine entière. Et quand j'ai réussi à sourire devant lui, il me sourit aussi. Et là, je commençais à comprendre le concept. Il m'offrit donc un cadeau: un peigne. Il me dit que si je peignais mes cheveux tous les jours, ils ne deviendraient pas trop vite sales et que c'était mieux. Depuis, je m'applique tous les jours à me peigner pendant une demi-heure. Et il me donna aussi un prénom, disant que c'était plus sympathique d'appeler les gens par leurs prénoms. Gabrielle... Il viendrait apparemment d'une femme qui habite dehors qui aurait le même sourire que moi.
Cependant, les journées de bonheur factices que je connaissais ne durèrent pas longtemps. Un jour, il me montra la photo d'un enfant qui souriait. Et moi, je lui ai demandé pourquoi il souriait. Et là, il m'a répondu qu'il souriait car il allait rejoindre sa famille. .... Sa famille? Je n'ai pas compris la chose. Je lui ai demandé de plus ample information sur cette chose. Et là il me dit que c'était les parents et les enfants qui formaient la famille et qu'il fallait avoir une famille pour être heureux.
Tout s'arrêta en moi. Je n'avais ni parents, ni enfant pour former ma famille. Donc, si je résolvais bien l'équation, je n'avais pas de famille donc je n'étais pas heureuse. Et pour en rajouter une couche, probablement pas voulue, il me montra sa famille. Et là, à les voir tous sourire, un sentiment de haine s'empara de moi. Pourquoi ils ont le droit d'être heureux? Pourquoi je ne suis pas dehors? C'était comme si je ne contrôlais plus mon corps. J'ai attrapé le scientifique par la gorge et je l'ai envoyé voler sur une table en verre. Celle-ci se brisa sous le choc. Toujours sans m'en rendre compte, sous l'effet de la rage probablement. Cela se passa très vite. Je me suis jetée sur le scientifique. Au passage, j'ai pris un bout de verre cassé et je lui ai plongé dans la gorge. Du sang gicla sur mon visage, ce qui me « réveilla ». Et j'ai essayé de le sauver, j'ai essayé tant que j'ai pu, mais rien n'y fit. J'étais en larme, je ne voulais pas ça, je voulais pas qu'il meurt. Avant de s'éteindre, il me dit qu'il était désolé que ça m'arrive.

Dix minutes après sa mort, des gardes m'ont trouvée en train de pleurer sur le corps du défunt scientifique. Évidemment, ça n'a pas amélioré ma relation avec eux. Et ça à tourné au carnage. Le premier à essayé de m'attraper, il a reçu un coup de verre dans la gorge lui aussi. Il a du mourir peu après...Ou peut-être qu'ils l'ont sauvé. Le second garde, lui, à été plus futé. Avant que je ne puisse le toucher, il m'a asséné un coup de poing dans la figure. J'ai eu le nez cassé et j'ai été sonnée au point de tomber sur le sol. Et là ce salopard en a profité. Il s'est jeté sur moi et à arraché ma blouse. La suite, vous la connaissez. C'est à dix-sept ans que j'ai perdu ma virginité dans un viol. On m'a ensuite ramenée dans ma cage, nue comme un vers. Une heure, deux heures, je ne sais plus. Je ne sais plus combien de temps je suis restée cassée en deux, le moral pareil, nue dans ma cage. Une autre scientifique est passée par là. N'étant pas encore au courant de la situation, elle s'est approchée de ma cage et elle m'a demandée pourquoi j'étais nue. Je n'ai pas sur lui répondre. Mais j'ai sentis quelque chose se déposer sur mes épaules. Cela m'a réveillée. Et ce que j'ai vu, c'était le sourire de cette scientifique. Elle venait de me donner sa chemise de travail. Certes, elle était pas assez longue pour cacher mes jambes, mais elle descendais au moins jusqu'à la moitié de mes cuisses. Ce fût le dernier cadeau que l'on m'offrit. Je ne revis plus la scientifique. Et tout recommença quand les cage s'ouvrirent.

Maintenant, je ne me laisserais pas marcher sur les pieds. Je ferais sortir tous les sept d'ici.

Vous !


Pseudo : Gaby, pour Gabrielle ^^

Présence sur 10 : hum, ça dépend. Je vais mettre un 5, mais ça dépend surtout de mon matériel (y tombe souvent en panne, ou alors je n'y ai pas accès tout le temps)

Autre : Bah, le contexte à l'air sympa....Euh, novateur plutôt. Sinon, j'ai trouvé le forum grâce au top site. Cependant, je ne voterais peut-être pas toutes les deux heures. Je vote déjà pour un forum dont je suis administratrice. (Battlegate)


Dernière édition par Gabrielle le Mer 30 Sep - 13:58, édité 1 fois
Invité
Invité



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Gabrielle   Mer 30 Sep - 2:14

Belle présentation ^^
Je te dis pas comment j'ai été comme ça : ô.O Quand j'ai su que quelqu'un s'étais inscrit sur mon forum ^^ Je suis vraiment fière ^^
Bref, tout me semble ok !
Tu peux RP, flooder, et puisque t'es admin sur ton forum, si tu as des conseils à me donner pour améliorer mon forum, j'en serai ravie ^^

> Bienvenue !

_________________

Spoiler:
 
Haru
« Master x
avatar

Messages : 508
Date d'inscription : 16/09/2009
Âge : 22

Feuille de personnage
Code barre: 01.02-W105
Âge: 19 ans
Informations :
:

Voir le profil de l'utilisateur http://captive.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Gabrielle   Mer 30 Sep - 17:03

^^
Merci!

Sinon, pour ce qu'il est d'améliorer le forum, je ne vois qu'une chose pour le moment: Enlever les pubs (sur les mots) pour les membres inscrit ou les enlever pour tout le monde. Car c'est assez bizarre de se relire et de voir qu'il y a des mots en rose et soulignés dedans.
Invité
Invité



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Gabrielle   Mer 30 Sep - 22:04

C'est vrai que c'est chiant ! En fait j'y avait pas fait attention, et je ne savais pas comment changer, mais en fouillant, on trouve tout u.u Problème : Ok ^^''
Merci de la remarque xD

_________________

Spoiler:
 
Haru
« Master x
avatar

Messages : 508
Date d'inscription : 16/09/2009
Âge : 22

Feuille de personnage
Code barre: 01.02-W105
Âge: 19 ans
Informations :
:

Voir le profil de l'utilisateur http://captive.forumactif.org
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Gabrielle   Mer 30 Sep - 22:56

Mais de rien Wink
Invité
Invité



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Gabrielle   Jeu 1 Oct - 2:05

Un petit mot pour te souhaiter la bienvenue^^
Invité
Invité



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Gabrielle   Jeu 1 Oct - 14:15

Merci beaucoup! ^^
Invité
Invité



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Gabrielle   

Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas
 

Gabrielle

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Captive :: 
 :: Présentations :: Présentations archivées
-